Fins à tension et débuts à sensations

Fins à tension et débuts à sensations

On entre dans la dernière ligne droite en Allemagne, où trois équipes se battent pour le titre. Seattle commence à bénéficier d’une avance conséquente aux États-Unis, tandis qu’un promu sème la zizanie et mène le train en Suède. Comme chaque semaine, FIFA.com revient sur l’actualité du football féminin de clubs à travers le monde.

Allemagne : Un trio pour le titre
Si le champion est connu depuis bien longtemps en Bundesliga masculine, trois équipes féminines se livrent une lutte sans merci en tête du classement. Turbine Potsdam a toutes les cartes en main pour décrocher la couronne. À l’occasion de la 18ème journée, les Torbienen se sont imposées 4:0 face au SC Fribourg et rejoignent ainsi le FFC Francfort. Leur match en retard pourrait toutefois leur permettre de prendre le large. La quatorzième victoire de Potsdam cette saison a été scellée par Genoveva Anonma, Jennifer Cramer, Asano Nagasato et Johanna Elsig.

Francfort, le leader, s’est amusé aux dépends du VfL Sindelfingen (8:0), désormais condamné à la relégation. Sindelfingen a encaissé 101 buts jusqu’à présent et les huit derniers sont l’œuvre de Kerstin Garefrekes, auteure d’un quadruplé, Melanie Behringer et Célia Sasic, avec (un doublé chacune. Le VfL Wolfsbourg est toujours en position de conserver son titre. Le finaliste de la Ligue des champions féminine de l’UEFA l’a emporté 3:0 face au Bayer Leverkusen grâce à Stephanie Bunte et un doublé de Nadine Keßler. Après 17 matches, les Wölfinnen comptent quatre points de retard sur Potsdam et Francfort.

Le podium : FFC Francfort, Turbine Potsdam (44 points), VfL Wolfsbourg (40)

États-Unis : Seattle confirme ses ambitions
Seattle Reign a consolidé sa place au sommet de la National Women’s Soccer League. Le leader s’est défait de Washington Spirit 2:1 par Jessica Fishlock et Sydney Leroux, qui débloque son compteur cette saison. “Je suis vraiment, vraiment heureuse pour Syd“, s’est exclamée son entraîneur Laura Harvey après la rencontre. “Elle mérite de marquer. Ses performances sont remarquables et son premier but n’était qu’une question de temps.”

Portland, tenant du titre, a dû se contenter de

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s