La confiance de Giroud, la frustration de Lloris

La confiance de Giroud, la frustration de Lloris

Comme chaque lundi, FIFA.com passe en revue l’actualité des joueurs français de l’étranger à travers leurs performances du week-end. Au programme cette semaine : les inspirations d’Olivier Giroud, Loïc Rémy et Jérémy Mathieu, la nouvelle frustration d’Hugo Lloris et une escale en Hongrie.

Les Bleus

L’histoire se répète semaine après semaine pour Hugo Lloris àTottenham. Le gardien a multiplié les parades pour rien face West Ham (2:0). Loïc Rémy, de son côté, a inscrit son 14ème but et délivré sa troisième passe décisive cette saison avec Newcastle, qui a mis fin à une série de six défaites d’affilée face à Cardiff City (3:0).

Karim Benzema a eu chaud avec le Real Madrid contre le FC Valence. Sans un but de Cristiano Ronaldo dans les derniers instants, les Merengues auraient enregistré une défaite malvenue dans la dernière ligne droite de la course pour le titre. Jérémy Mathieu a été le premier à ouvrir les hostilités en concluant une action collective des siens (2:2).

Les expatriés
Jérémy Berthod a enfilé le costume de buteur pour la sixième fois de sa carrière. Une première avec Sarpsborg 08 cette saison, qui s’est imposé 2:1 face à Sandnes Ulf dans le championnat de Norvège. En Suisse, Anatole Ngamukol a participé au festival du Grasshopper (5:0) contre Young Boys, alors que Teddy Chevalier a inscrit un doublé pour Courtrai contre Charleroi (2:1) qui envoie les Flandriens en finale des Play Off II en Belgique.

En Serie A, la charnière centrale Philippe Mexès-Adil Rami est sortie victorieuse avec l’AC Milan du derby face à l’Inter (1:0). Lassana Diarra a, quant à lui, manqué l’occasion de virer en tête du championnat russe avec le Lokomotiv Moscou en concédant le nul 1:1 face au Zénith Saint-Pétersbourg, le leader.

Le but
Olivier Giroud est en confiance, d’autant plus quand il joue à maison avec Arsenal. L’attaquant a inscrit le but de la victoire des Gunners contre West Bromwich Albion (1:0) d’une tête rageuse. Giroud était à la bonne place pour surgir au premier poteau sur un corner de Santi Cazorla. Il a fait trembler les filets de l’Emirates Stadium à six reprises lors des six derniers matches et inscrit 22 buts toutes compétitions confondues cette saison.

Le saviez-vous ?
Massadio Haidara n’était pas le plus gradé de la légion française qui a mis le cap sur Newcastle en 2013. Des 11 Frenchies, seule une moitié du contingent a finalement été régulièrement appelée en première ligne. Haidara n’en a jamais été très loin mais n’a pas été gâté par le destin qui l’a éloigné des terrains très vite après ses premiers pas sur les champs de bataille anglais, après avoir été victime d’un tacle rugueux qui l’avait fait hurler de douleur. L’ancien sociétaire de Nancy a mordu sur sa chique pour revenir au plus vite. Il a regoûté au terrain pour la première fois depuis avril 2013 en décembre dernier, alors qu’on lui prédisait une convalescence de plus longue durée. La frustration de devoir suivre des tribunes les performances de ses coéquipiers était devenue de plus en plus dure à vivre. Face à Cardiff City, le joueur de 21 ans a réalisé sa huitième entrée au jeu pour deux titularisations, qui lui permettent de rester en ligne avec son ambition de s’imposer dans le onze de départ de Newcastle d’ici 2015.

L’histoire de Badid Lebbihi ressemble au parcours de l’élève idéal pour tout apprenti du football français : Clairefontaine pour approfondir ses premières gammes, Lille pour terminer la formation et une première en Ligue 1 en guise d’examen de passage face à Nancy en 2009. L’élève n’y convainc pas ses maîtres et n’a pas le droit à une session de rattrapage. Il comprend qu’il doit voler de ses propres ailes et quitter le nid lillois. L’envol le mène quelques dizaines de kilomètres plus loin du côté de Waregem, en Belgique. Lebbihi y trouvera à peine trois fois plus de temps de jeu pour faire ses preuves. Le retour sur les terres natales passe par Epinal en National. Les copies sont satisfaisantes et redonnent confiance à Lebbihi pour tenter un nouveau saut loin de ses bases, à Kaposvári Rákóczi en Hongrie. Le natif de Nanterre y enchaîne les présences avec les dix autres meilleurs de la classe d’un établissement qui perdra son statut dans l’élite du pays l’année prochaine. A trois journées de la fin, ses couleurs sont déjà mathématiquement condamnées à la relégation à l’étage inférieur.

La stat
10 – Comme le nombre de Français sur la ligne de départ de Mouscron-Peruwelz face à Oud-Heverlee Louvain lors de la première journée du tour final de division 2 (2:2) pour la montée dans l’élite belge. Le club situé à la frontière française est d’ailleurs aussi entraîné par un compatriote, Rachid Chihab.

Entendu…
“Ils m’ont fait partir car ils ont dit que je voulais partir. C’est irrespectueux. Peut-être qu’ils ne pensaient pas faire une erreur avec moi. L’entraineur m’assurait qu’il y avait de la place pour jouer or rien ne venait. Manchester United est un grand club, mais vous devez penser à vous. Je me suis entrainé seul pendant une semaine, ils m’ont conseillé d’aller dans une salle de sport. Je leur ai dit : ‘Je ne suis pas un athlète mais un footballeur'” – Paul Pogba, milieu de terrain de la Juventus

Votre opinion !

Quel Français de l’étranger a signé la meilleure prestation du week-end ?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s