Les hommes de la Vieille Dame

Les hommes de la Vieille Dame

Les buts de la recrue Carlos Tevez ont sublimé le collectif déjà très au point de la Juventus, sacrée championne d’Italie dimanche, dont le jeu est toujours régi par “L’Architecte” Andrea Pirlo.

“L’Apache” qui lui manquait
L’absence d’un avant-centre de métier fut le leitmotiv de la saison 2012-2013 de la Juve. L’arrivée de Carlos Tevez devait résoudre ce problème, la réussite est allé au-delà de l’expectative. Meilleur buteur du club (19 buts en Serie A), l’Argentin a apporté bien plus que son sens de la finition. Son état d’esprit conquérant, tel son entraîneur Antonio Conte quand il était joueur, sa rage de vaincre ont contaminé tout le vestiaire. Tevez n’est pas qu’un guerrier, il a aussi un sens parfait du collectif, à l’image de sa passe merveilleuse pour Vidal dans le match décisif contre l’AS Rome (3-0) le 5 janvier.

Pirlo est éternel…
A presque 35 ans (le 19 mai), Andrea Pirlo reste un des plus beaux joueurs de la planète foot, applaudi par les esthètes au Maracana comme à Santiago-Bernabeu. Chef d’orchestre de la Juve, Pirlo est toujours capable de poser sur une pièce de cinq centimes une transversale de 40 m et d’ajuster ses passes avec un tempo de concertiste, mais il a aussi perfectionné ses coups francs, décisifs en plusieurs occasions.

…Buffon aussi
L’arrière-garde de la Juventus a légèrement moins dominé son sujet que la saison dernière, et cela s’est vu en Ligue des champions, mais son gardien et capitaine est resté impeccable, réussissant la parade qui tue les espoirs de l’adversaire. Gianluigi Buffon a dû commettre deux fautes de main ou de placement dans toute la saison, et a encore brillé avec les “Nazionale”, dont il est devenu le recordman de sélections (139). Enfin son calme et son goût de la victoire déteignent toujours sur ses partenaires.

Vidal, le guerrier fatigué
Arturo Vidal sait tout faire. Récupérateur, passeur et même buteur, le Chilien a réussi une nouvelle grande année à la Juve. Seuls des pépins physiques depuis deux mois ont un peu gâché sa fin de parcours. Il a décidé de se faire opérer mardi, a-t-il annoncé à ses coéquipiers, pour arriver à 100% au Mondial. Vidal reste le meilleur buteur de la Juve en coupes d’Europe, et le tireur de penalties. Il a prolongé son contrat, promettant de rester encore longtemps dans le cinq majeur “bianconero”.

Pogba, la maturité
Paul Pogba est devenu un pilier de la Juve et de l’équipe de France, un joueur à qui ses partenaires confient la balle en cas de tempête, un recours. A seulement 21 ans, il a atteint une dimension monstrueuse cette saison, prenant souvent le jeu à son compte, même quelque fois avec Pirlo encore sur le terrain. Il a marqué des buts et sa crête blonde fait frémir le public du Juventus stadium quand elle zig-zague vers le but. Il a connue un petit coup de mou en début d’année 2014, payant son été 2013 écourté par le Mondial des moins de 20 ans, qu’il a survolé et gagné, mais il revient bien, à un mois de sa première Coupe du monde chez les grands.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s